Écologie

 

L'écologie est une science qui peut paraître très compliquée à appréhender et surtout à mettre en œuvre. Pourtant, plusieurs gestes simples permettent de diminuer l'empreinte néfaste de l'homme sur la planète.

 

 

 

 

Mangeons de préférence des produits de saison et locaux

En consommant des fruits et légumes de saison, nous respectons le rythme de la nature. La terre est ainsi mieux traitée et notre santé aussi! En effet, les apports des fruits et légumes de saison sont adaptés à nos besoins énergétiques du moment. Le constat est d'autant plus fort si ce sont des produits locaux. Par ailleurs, beaucoup d'effets induits et de conséquences négatives sont ainsi évités tels que la pollution engendrée par l'importation des produits, la culture hors saison...

 

 

Optons pour des produits Bio

L'agriculture Bio est "un mode de production agricole exempt de produits chimiques de synthèse" (définition du ministère de l'agriculture). Par cette pratique, l'environnement est préservé du fait qu'aucun pesticide, fongicide, OGM... n'est utilisé. D'autres techniques naturelles sont mises à contribution pour optimiser la culture: compost, algues, engrais vert, rotation des cultures pour maintenir la richesse du sol, homéopathie et phytothérapie pour traiter les maladies... Manger Bio, c'est non seulement bon pour notre santé mais c'est aussi bon pour préserver la nature.

 

 

 

Favorisons la biodiversité dans nos environnements

Favoriser la biodiversité de l'environnement qui nous entoure, c'est agir de manière écologique. L'action de l'homme va souvent à contre sens de cette idée. Agissons individuellement en ménageant et en préservant les biotopes (lieux de vie) pour les animaux. Ces actions, en plus d'être très bénéfiques pour ceux-ci, le sont aussi pour nous car nous avons tous besoin autour de nous d'une faune et d'une flore en bonne santé.

 

 

 

Fabriquons notre propre compost

Utilisons intelligemment nos déchets organiques (os, fruits, légumes, plantes, marc de café...) pour créer du compost. Ce réflexe permet à la fois de désengorger notre poubelle et d'enrichir notre belle terre. En effet, le compost détient de multiples vertus qui nourrit le jardin et l'aide à lutter contre plusieurs maladies !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne jetons pas nos propres détritus dans la nature

Pensons « écolo » et choisissons de jeter nos déchets dans les poubelles prévues à cet effet. Prendre cette précaution, c'est prendre soin de notre terre et garantir de beaux paysages et la survie des espèces. Laissons donc les lieux propres après notre passage.

 

 

 

Trions nos déchets

En triant nos déchets, nous agissons à plusieurs niveaux pour préserver la planète. Pour certaines déchets tels que les magazines, les bouteilles, les emballages... les trier signifie donner une 2ème vie aux différents matériaux qui les composent. Prenons également le temps de ramener les médicaments périmés chez notre pharmacien ainsi que les piles et les batteries chez certains commerçants. En ce qui concerne les déchets volumineux ou les produits toxiques, inutile de chercher, les déchetteries les récupèrent. Organisons nous donc à la maison pour préserver notre terre.

 

 

 

Utilisons des moyens naturels de prévention
plutôt que des produits chimiques et néfastes pour notre jardin.

Différentes techniques naturelles permettent de prendre soin de son jardin et de limiter le développement de maladies. Certaines plantes attirent un type de parasite qu'une autre plante repousse. La culture de ces deux plantes complémentaires dans le potager permet d'obtenir des résultats efficaces contre les parasites sans utiliser de produits chimiques. De plus ce type de culture permet d'optimiser le travail de la terre car les plantes croissent de manière différente. Utilisons les purins de plantes pour traiter naturellement notre jardin. Par exemple le purin d'ortie est un puissant fertilisant, il tue les pucerons et combat le mildiou. Enfin servons-nous de la chaine alimentaire des animaux. Etant donné qu'un animal est la nourriture d'un autre, il peut être utile d'insérer ou de favoriser la présence d'un animal dans notre potager. Par exemple pour lutter contre les pucerons et les cochenilles, nous pouvons intégrer des coccinelles qui peuvent être achetées dans le commerce. Les mésanges quant à elles mangent de nombreux insectes, il suffit de les fidéliser en les nourrissant l'hiver.

 

 

 

 

Pour limiter notre impact sur l'écologie, pensons à porter notre action à d'autres niveaux.

 

Nous limitons notre consommation d'électricité lorsque :

 

• Nous entretenons nos appareils électriques pour éviter qu'ils ne consomment de trop
• Nous réchauffons au micro-ondes plutôt qu'au four
• Nous choisissons un éclairage économique et écologique
• Nous profitons de la lumière du jour plutôt que d'allumer la lumière
• Nous coupons la veille de certains appareils électriques
• Nous limitons la température
• Nous baissons le chauffage lorsque nous ne sommes pas là
• Nous utilisons un étendoir plutôt qu'un sèche linge
• Nous utilisons la lumière du four pour vérifier la cuisson des préparations plutôt que d'ouvrir le four (perte de chaleur = énergie gaspillée)

 

 

 

 

 

 

Nous limitons notre consommation d'eau lorsque :


• Nous buvons l'eau du robinet
• Nous optimisons une utilisation économique du lave linge
• Nous gérons le débit du robinet notamment grâce à un système breveté O’TOP
• Nous optimisons notre chasse d'eau
• Nous prenons une douche plutôt qu'un bain
• Nous partons à la chasse aux fuites
• Nous utilisons l'eau de pluie récupérée pour arroser
• Nous limitons notre pollution en utilisant des produits écologiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous pouvons également préserver la nature lorsque :


• Nous choisissons des produits recyclables ou recyclés
• Nous évitons le jetable
• Nous recyclons les vêtements que nous ne portons plus
• Nous utilisons les transports en commun
• Nous faisons nos trajets à pieds dans la mesure du possible
• Nous achetons une voiture écolo
• Nous roulons tranquillement pour réduire notre consommation de CO2
• Nous utilisons un panier plutôt que des sacs plastiques
• Nous recyclons les piles
• Nous réparons et nous réutilisons nos appareils
• Nous économisons le papier
• Nous prévenons les incendies

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La carotte

La carotte est particulièrement riche en vitamines. Sa contenance en vitamine A favorise l'hydratation de la peau et améliore la vision. Le jus de carotte contient beaucoup de vitamines B1, B2, B6, C et K. Il est également riche en potassium et en fer.Le jus de carotte aide ainsi à lutter contre de multiples maladies telles que certains troubles gastro-intestinaux, les insuffisances digestives et intestinales, les troubles de la mémoire, la paralysie et l'atrophie musculaire des jambes